En poursuivant votre navigation sur groupama.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies, destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'intérêt. En savoir plus et paramétrer les cookies

Fermer

Annabelle, chargée d'études marketing opérationnel à Reims

Son métier, Annabelle n’y est en aucun cas arrivée par hasard. Pour mieux en saisir les problématiques, elle a même occupé une fonction commerciale pendant 7 ans au sein de Nestlé. Riche de cette expérience de « terrain », elle a rejoint le groupe en 2008 sur son cœur de métier : le marketing.

En quoi consiste votre métier ?
Annabelle :
A concevoir des actions commerciales en lien avec les priorités de l’entreprise. Cela m’amène par exemple à créer des supports de déploiement, à réaliser des fichiers de ciblage ou à gérer la conception de supports dédiés aux conseillers... Ma relation avec ces derniers va d’ailleurs jusqu’à la phase de déploiement, le suivi et l’analyse des résultats engendrés. Depuis mon intégration, je m’occupe du marketing sur le marché agricole. Des projets plus transverses (gestion du parrainage…) sont également venus se greffer à mes missions et m’ont permis d’avoir une connaissance élargie de mon métier.

Pourquoi le marketing opérationnel ?
Annabelle : J’ai choisi cette spécialisation en école de commerce pour différentes raisons. Tout d’abord, ce domaine offre la possibilité d’avoir une vision globale des choix stratégiques et des projets définis par l’entreprise. De plus, le marketing permet d’être en lien avec différents publics (prestataires, réseau commercial…), ce qui donne lieu à des contacts riches et variés. Enfin, le marketing opérationnel se doit d’être toujours précurseur et force de proposition dans un environnement souvent très concurrentiel. Exercer cette activité au sein de Groupama, intervenant majeur et à la pointe dans les produits et services qu’il propose, est de fait très motivant.

Quelles sont les qualités indispensables pour réussir dans votre métier ?
Annabelle : Il est tout d’abord nécessaire d’avoir un bon relationnel. En effet, cette activité s’effectue en lien aussi bien avec les services du siège régional (responsables de marché, communication…) que Groupama S.A. ou le réseau commercial. Il faut également savoir faire preuve d’adaptabilité et disposer d’un réel sens créatif pour proposer aux conseillers des outils qui vont faciliter et optimiser leur activité au quotidien. Etre organisé est également un vrai atout.

Le 06/01/2010 - 3758 consultations

Tags associés : assurance, ciblage, commercial, emploi, marketing, opérationnel, reims, régions, études

 

Découvrez aussi...

Thierry, chef d'entreprise

Thierry, chef d'entreprise

Thierry, chef d'entreprise et client Groupama nous dit ce qu'il attend d'un conseiller commercial. 

Germain, Directeur de clientèle agricole, Groupama Paris Val de Loire

Germain, Directeur de clientèle agricole, Groupama Paris Val de Loire

Germain, Directeur de Clientèle Agricole à Breteuil dans l'Oise, raconte son parcours et ses missions au sein de Groupama Paris Val de Loire.

Roselyne, téléconseillère superviseur à Ploufragan

Roselyne, téléconseillère superviseur à Ploufragan

Pour Roselyne, le métier de téléconseiller est très prometteur !